Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Média & liberté d'expression

RSS Feed

Togo : La Haac annule le récépissé du journal "La Nouvelle"

2013-05-27, Numéro 283

Le bi-mensuel béninois «La nouvelle» a vu son récépissé de parution annulé par la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (Haac). Le journal continuait par paraître malgré son interdiction de paraître décidée par cette institution de régulation de la presse, mais qui se montre plutôt fossoyeuse de la liberté de presse. La décision avait été prise il y a quelques mois, à la suite des articles publiés par ce journal et consacrés entre autres aux maîtresse du chef de l’Etat et à la prédominance des ressortissants du nord dans l'administration togolaise.

Algérie : Un patron de presse accusé d'atteinte à la sécurité de l'État

2013-05-20, Numéro 282

Le parquet d'Alger a ordonné dimanche 20 mai l'ouverture d'une information judiciaire "pour atteinte à la sécurité de l'Etat" contre le directeur de publication de deux quotidiens censurés pour avoir annoncé une "détérioration" de l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika. Hichem Aboud est accusé d'"atteinte à la sécurité de l'Etat, à l'unité nationale, à la stabilité et au bon fonctionnement des institutions", selon un communiqué du parquet. Il a tenu, selon le parquet, des "propos infondés" selon lesquels M. Bouteflika, hospitalisé le 27 avril à Paris, serait rentré mercredi 15 mai à l'aube à Alger dans "un état comateux".

Burundi : 12 000 signataires contre la loi sur la presse

2013-05-19, Numéro 282

En une semaine, la pétition contre la promulgation du projet de loi sur la presse a été signée par près de 12 000 personnes a annoncé le président de l’Union burundaise des journalistes, Alexandre Niyungeko. Le projet de loi a déjà été adopté par les deux chambres du parlement burundais et n’attend plus que la promulgation par le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, pour entrer en vigueur. M.Niyungeko s’est également dit fort préoccupé par les cas d’agressions physiques envers les journalistes qui se sont multipliés ces derniers temps à Bujumbura, Rumonge, Bubanza ou encore Gitega.

Guinée Equatoriale : Sites de l'opposition et réseaux sociaux coupés à dix jours des élections

2013-05-20, Numéro 282

Le réseau social Facebook est inaccessible depuis quelques jours en Guinée équatoriale, tout comme les sites de plusieurs partis de l'opposition. Pour les opposants au régime, il s'agit d'une manœuvre des autorités avant les élections législatives et municipales du 26 mai. Le gouvernement, lui, nie toute responsabilité et parle d'un « virus informatique». «C'est un virus visiblement très sélectif qui viserait comme par hasard les sites de l'opposition et les réseaux sociaux, fait mine de s'amuser la responsable de la recherche chez Reporters sans frontières.

Burundi : Pétition contre la promulgation de la nouvelle loi sur la presse

2013-05-12, Numéro 281

Après un parcours législatif de plusieurs mois, la nouvelle loi sur la presse au Burundi, décriée tant sur le plan national qu'international et récemment adoptée par le Parlement, a été acheminée à la présidence de la République, lundi 6 mai, pour promulgation. Un peu plus tôt, une délégation de représentants des journalistes et de la société civile étaient venus déposer une pétition destinée à Pierre Nkurunziza. Une première. Le président de l’Union burundaise des journalistes rappelle à Pierre Nkurunziza, ancien chef rebelle, le rôle joué par les médias dans le pays : « Souvenez-vous, Excellence Monsieur le président, que ces médias qu’on veut museler aujourd’hui, ce sont ces médias qui vous ont donné la parole lorsque vous étiez encore au maquis, et qui continuent même aujourd’hui de vous donner la parole », explique Alexandre Niyungeko.

Afrique du sud : La «loi du secret» adoptée au Parlement

2013-04-28, Numéro 280

Après trois ans de débats, le Parlement sud-africain vient d’adopter, à une très large majorité, un texte controversé sur la protection des informations d’Etat, une loi rebaptisée « loi du secret » par ses opposants. Le texte doit encore être signé par le président Zuma avant d’entrer en vigueur. Le texte a été maintes fois remanié, mais cela ne change rien sur le fond : il va permettre de classer secrètes de nombreuses informations d’Etat. Il menace de cinq ans de prison les journalistes qui publieraient ces données, voire de vingt-cinq ans d'emprisonnement s'il y a présomption d'espionnage. Depuis trois ans maintenant, les médias, les groupes de défense des droits de l’homme et l’opposition combattent ce projet de loi. Ils craignent les intimidations contre ceux qui voudraient dénoncer la corruption, et les atteintes à la liberté de la presse.

Algérie : Bouteflika annonce un soutien total à la presse

2013-05-05, Numéro 280

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis près d'une semaine suite à un Avc léger, a promis jeudi 2 mai "un soutien sans restrictions" à la liberté de la presse, lors de la journée mondiale consacrée à cette question. Il a réaffirmé l'engagement de l'Etat à doter la presse nationale et le secteur de l'information de mécanismes juridiques et de différentes formes de soutien à même de lui permettre de s'acquitter de ses "nobles missions".

Burundi : Des politiques s’élèvent contre la nouvelle loi sur la presse

2013-04-28, Numéro 280

Un projet de loi qui va régir le métier de journalisme fait couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers jours où certains professionnels des médias, soutenus par des politiciens en guise de reconnaissance pour le service rendu pendant leur soi-disant exil qui a duré plus de deux ans. Dans cette tâche ils étaient constamment épaulés par certaines organisations de la société civile. Aujourd’hui, toujours dans le même but ils s’accrochent bec et ongle pour obtenir l’amendement de certaines clauses contenues dans le dit projet de loi avant la promulgation de celui-ci par le Chef de l’Etat.

Global : Plus de 600 journalistes tués en une décennie

2013-05-05, Numéro 280

La liberté de la presse est à l'honneur vendredi 3 mai, notamment là où la sécurité des journalistes se pose avec acuité. Rien que pour l'année écoulée, au moins 120 journalistes ont été tués sur plus de 600 morts enregistrés dans la dernière décennie et de centaines d'autres emprisonnés. L'impunité autour de ces nombreuses agressions, attaques mortelles et menaces de tous ordres contre les professionnels des médias inquiètent le système des Nations Unies.

Mali : La procédure contre le jurnaliste Boukary Daou déclarée nulle

2013-05-05, Numéro 280

Boukary Daou, directeur de publication au quotidien Le Républicain, avait été emprisonné pendant un mois pour avoir publié une lettre de soldats en colère. Mais la procédure engagée contre lui a été déclarée «nulle», mardi 30 avril, par un Tribunal de Bamako au Mali. Il n’est donc plus sous le coup de poursuites. Un avocat de la défense martèle : «Je rends hommage à la justice de mon pays, qui malgré les pressions, est restée digne». C’est donc la fin de l’affaire, du moins pour le moment.

Sénégal : L’Artp réclame 3 milliards aux télés et radions

2013-04-28, Numéro 280

Trois milliards de francs Cfa, c’est la somme réclamée par l’Agence de Régulation des Télécommunications et Postes (Artp) aux télévisions et radios au titre des redevances annuelles. Des mises en demeure ont été servies à ces entreprises en situation irrégulière comme la chaîne 2stv qui doit la somme de 700 millions de Fcfa. Une procédure de l’Agence de régulation mal accueillie par les maisons de presse, même si l’Artp parle d’une démarche totalement conforme au code des Télécommunications.

Burundi : Le Sénat adopte à son tour une loi controversée sur la presse

2013-04-22, Numéro 279

Le Sénat du Burundi a adopté vendredi 19 avril une loi sur la presse qualifiée de «liberticide» par le Syndicat des journalistes burundais, en n'apportant que de légères modifications au texte voté par l'Assemblée nationale. Le texte a été adopté à une large majorité, recueillant 32 voix pour, deux voix contre et quatre abstentions après trois heures de débat. «Nous sommes très déçus car le Sénat n'a rien changé, la protection des sources est toujours remise en cause, il y a des domaines que le journaliste n'aura pas le droit de traiter, les amendes diminuent légèrement mais elles restent très élevées», a déploré le président de l'Union burundaise des journalistes.

Swaziland : Le rédacteur en chef d'un journal menacé d'emprisonnement

2013-04-22, Numéro 279

Au Swaziland, la lourde amende infligée au rédacteur en chef d'un journal pour entrave à la justice et les menaces d'emprisonnement proférées à son encontre par les autorités sont de nouvelles preuves de la répression de plus en plus agressive menée contre les médias indépendants et la liberté d'expression dans ce petit royaume d'Afrique méridionale. « Les autorités du Swaziland doivent se conformer à leurs obligations internationales de respecter les droits à la liberté d'expression et de conscience, qui ont clairement été bafoués dans cette affaire », a souligné une chercheuse sur le Swaziland à Amnesty International.

Egypte : Morsi retire des plaintes déposées contre des journalistes

2013-04-14, Numéro 278

"Le président a ordonné le retrait de toutes les plaintes déposées contre des journalistes pour avoir publié des rumeurs sur lui", a annoncé son porte-parole. Pendant sa campagne, M. Morsi, premier président islamiste et civil d'Egypte, s'était engagé à garantir la liberté des médias, promettant de "n'empêcher personne d'écrire". Mais selon l'avocat et défenseur des droits de l'Homme Gamal Eid, il y a eu quatre fois plus de plaintes pour "insulte au président" lors des 200 premiers jours de M. Morsi au pouvoir que pendant les 30 ans de règne de Hosni Moubarak

Guinée-équatoriale : Un journaliste abattu par balle

2013-04-14, Numéro 278

Un journaliste équatorien, Fausto Valdiviezo, a été tué par balle dans le port de Guayaquil, a indiqué la police, vendredi 12 avril, provoquant l'indignation des autorités et des associations de défense de la liberté de la presse. L'assassinat a été dénoncé par deux membres du gouvernement. Le vice-ministre des Affaires étrangères a ainsi déclaré : "Nous n'allons pas céder face à la terreur". Reports sans frontières ajoute : "Bien que l'on ignore les mobiles du crime, nous savons par des sources citées par la presse que la victime avait été la cible d'un autre attentat vingt-quatre heures auparavant et avait reçu des menaces". Valdiviezo "menait ses activités journalistiques sur Internet et pour une petite chaîne en ligne. Ainsi, on ne devrait pas écarter a priori la possibilité que ce crime soit en lien avec sa profession", insiste l'organisation.

Sénégal : Un député propose de porter l'aide à la presse à 1 milliard Fcfa

2013-04-15, Numéro 278

énégal : Un député propose de porter l'aide à la presse à 1 milliard Fcfa Un député de l’opposition, Iba Der Thiam, propose à l’Etat de porter l’aide annuelle à la presse de 700 millions à 1 milliard de francs Cfa. ‘’Aujourd’hui, la presse vient d’étaler, publiquement, la situation de détresse et d’inquiétude dans laquelle, elle se trouve et les menaces qui planent sur son avenir, par la voix de ses porte-paroles les plus autorisés’, souligne-t-il.

Burundi : L’Assemblée adopte une loi controversée sur la presse

2013-04-07, Numéro 277

L'Assemblée nationale du Burundi a adopté mercredi 3 avril une nouvelle loi sur la presse qualifiée de "liberticide" par le syndicat des journalistes. Cette nouvelle loi restreint la protection des sources, "si ces dernières rentrent sous le coup des infractions en matière de sécurité de l'Etat, de l'ordre public, du secret de la défense". Le texte interdit également la diffusion d'"informations ou (. . . ) documents" en rapport avec "le secret de Défense nationale, la monnaie et le crédit public, des informations susceptibles de porter atteinte au crédit de l'Etat et à l'économie nationale, ou faisant la propagande de l'ennemi de la Nation en temps de paix comme en cas de guerre". Il prévoit une très forte augmentation du montant des amendes en cas de violations de ces dispositions.

Guinée-Bissau : La société civile demande des explications sur la disparition d’une journaliste

2013-04-07, Numéro 277

Cela fait bientôt un an que Ana Amilia Lopes Correia, journaliste et enseignante bissau-guinéenne, installée depuis plusieurs années en Angola, a disparu. Enlevée, ou assassinée, le mystère demeure. Ni les autorités angolaises, ni le gouvernement de transition bissau-guinéen n'ont donné d'informations sur sa disparition. Face à ce silence assourdissant, l’organisation de la société civile de Guinée-Bissau a exprimé sa préoccupation dans une lettre adressée aux autorités angolaises à travers leur ambassade à Bissau.

Mali : Liberté provisoire pour Boukary Daou

2013-04-07, Numéro 277

Un juge du tribunal de première instance de la commune IV de Bamako a accordé la liberté provisoire à Boukary Daou, le directeur du quotidien Le Républicain arrêté le 6 mars dernier. Il est inculpé pour avoir publié une lettre ouverte dénonçant les avantages de l’ex-capitaine putschiste Amadou Sanogo. Les journalistes maliens saluent cette décision judiciaire. L’audience de comparution du journaliste est fixée au 16 avril prochain. Boukary Daou reste en effet accusé d’incitation au crime et au délit, et de publication de fausses nouvelles.

Togo : La FIJ dénonce la tentative d’assassinat d’un journaliste

2013-04-07, Numéro 277

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a condamné la tentative d’assassinat d’un journaliste au Togo. Frédo Attipou, reporter à l’hebdomadaire «Le Canard Indépendant » a été pris en sandwich par deux voitures le mercredi 3 avril 2013, alors qu’il revenait à moto d’une réunion de sa paroisse. «C’est en tentant de s’extirper de cette emprise que le journaliste a été percuté par la première voiture, suivie de la seconde qui a tenté de l’écraser. Les deux voitures ont ensuite pris la fuite. Grièvement blessé, le journaliste a été transporté dans un centre médical, indique la Fij.

Egypte : Le parquet réclame l'arrestation d'un animateur télé

2013-04-01, Numéro 276

Le procureur général égyptien a ordonné samedi 30 mars l'arrestation d'un célèbre animateur de télévision satirique, Bassem Youssef, accusé d'insulte à l'islam et au président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi. Plusieurs plaintes ont été déposées contre M. Youssef. Son émission satirique hebdomadaire "Al-Bernameg" ("L'émission"), inspirée du "Daily Show" américain de Jon Stewart, tourne en dérision les figures politiques du pays et n'épargne ni le président ni les dirigeants des Frères musulmans.

Mali : Boukary Daou n’a ni menti, ni inventé le message à l’origine de son arrestation

2013-04-01, Numéro 276

Boukary Daou sera jugé le 16 avril prochain pour incitation au crime et au délit et publication de fausses nouvelles, son seul « crime » a été d’avoir publié une lettre ouverte d’un militaire dénonçant le salaire et les avantages accordés au Capitaine Sanogo. Cela fait déjà trois semaines que le Directeur de publication du Républicain est entre les mains d’une nouvelle race de geôliers. Qui s’en prennent à la presse de façon récurrente depuis le 22 mars 2012. Et en violation de la loi sur la presse qui interdit la détention préventive. Pourquoi donc l’Etat se place dans l’illégalité la plus absolue pour agir contre un des piliers de la démocratie ?

Somalie : Une femme journaliste assassinée par balles à Mogadiscio

2013-04-01, Numéro 276

a journaliste somalienne Rahmo Abdulkadir a été assassinée par balles le 24 mars 2013 dans une rue de Mogadiscio. Criblée de cinq balles, la jeune femme est morte sur le coup. Elle est la deuxième femme journaliste tuée dans ce pays en l’espace de huit ans, après le meurtre de Kate Peyton, de la Bbc, en 2005

Tunisie : "Les guignols" : poupées de satire, poupées de dérision

2013-03-24, Numéro 275

L'actualité est si pesante que mieux vaut en rire ! Partant de ce principe, en partenariat avec Canal+, la chaîne tunisienne à vocation maghrébine Nessma TV a lancé Les Guignols du Maghreb. Un succès immédiat pour les marionnettes, reines de la satire politique. Ce n'est pas la première expérience en Tunisie mais, à ce jour, c'est la plus aboutie. En juillet 2012, le programme Al logique al siyassi («logique politique») d'Ettounsiya TV, chaîne étatique, avait été le premier à brocarder avec férocité les leaders politiques tunisiens au point d'indisposer le pouvoir en place.

Mali : Après l'inculpation de Boukary Daou, les journalistes maliens restent mobilisés

2013-03-21, Numéro 274

Pour les journalistes maliens qui espéraient la libération de Boukary Daou, c’est une immense déception. Le journaliste sera jugé le 16 avril prochain pour incitation au crime et au délit et pour publication de fausses nouvelles. Il risque jusqu’à trois ans de prison. Parce qu’ils ne réclament pas d’exception pour les journalistes et parce qu’ils veulent croire en la justice de leur pays, les journalistes maliens ont décidé de ne pas relancer leur mouvement de grève de la semaine dernière. Ils continueront en revanche de ne plus couvrir les informations d’ordre institutionnel jusqu’à nouvel ordre. Une forme de réponse aux autorités.

Mali : Les atteintes à la liberté de la presse se multiplient

2013-03-19, Numéro 274

Les journalistes maliens dénoncent la multiplication des arrestations arbitraires et des tentatives d'intimidation dont ils sont victimes depuis le coup d'Etat de l'an dernier, après l'interpellation récente du directeur du quotidien Le Républicain sur fond de guerre. "Depuis le coup d'Etat du 22 mars, on a l'impression qu'on essaye par tous les moyens de détruire le métier de journaliste", assure Neimatou Coulibaly, du quotidien Le Combat.

Zimbabwe : Ecouter une radio étrangère peut coûter la prison

2013-03-17, Numéro 274

Allô le monde, ici le Zimbabwe! Au pays de Robert Mugabe, on ne plaisante pas avec les médias. Et on aime bien brouiller leurs ondes quand ils fâchent le pouvoir en place. Depuis plusieurs jours, la police zimbabwéenne confisque à qui mieux mieux des postes de radio distribués par une ONG à des habitants de zones rurales, parce qu’ils émettraient des programmes étrangers, eux-mêmes déjà interdits dans le pays. «Certains de ces médias incitent à la haine et notre responsabilité est de maintenir la sécurité et l’ordre», a expliqué la porte-parole de la police zimbabwéenne, Charity Charamba, aux caméras de la chaîne qatari Al Jazeera.

Burundi : Hassan Ruvakuki libéré après quinze mois de détention

2013-03-10, Numéro 273

Hassan Ruvakuki, 37 ans, a été libéré de la prison de Murumvya "pour raison de santé", a indiqué son avocat. L'avocat a émis l'espoir que cette décision du procureur "conduise rapidement à une reconnaissance de son innocence et à ce qu'il reste définitivement libre". Le journaliste burundais avait été condamné en juin, en première instance, à la prison à perpétuité pour "terrorisme", mais la Cour d'appel avait réduit cette peine à trois ans de prison le 8 janvier, requalifiant les faits en "participation à une association formée dans le but d'attenter aux personnes et propriétés". Le journaliste burundais ne pouvait toutefois pas bénéficier d'une mesure de liberté conditionnelle car le parquet s'est pourvu en cassation contre l'arrêt de la Cour d'appel réduisant sa peine.

Kenya : Les marionnettes tirent les fils de la politique

2013-03-04, Numéro 272

Une émission satirique, mettant en scène des marionnettes, se penche sur l'élection présidentielle du 4 mars au Kenya et prouve que la liberté d'expression dans le pays a de beaux jours devant elle. Pour Godfrey Mwampembwa, ancien dessinateur de presse et créateur du programme, l'élection présidentielle est pour l'équipe de l'émission «la raison de tout ce travail effectué pendant des années. C’est une élection extrêmement importante. Et une année majeure pour le Kenya. Nous avons mis en avant la liberté d’expression mais il reste encore du chemin à faire».

Somalie : Les médias découvrent les limites de la liberté

2013-03-04, Numéro 272

Les défenseurs des médias en Somalie s’inquiètent qu'une récente affaire contre un journaliste, qui a exposé l'histoire d'un viol collectif impliquant des membres des forces de sécurité nationales, ne serve à dissuader les journalistes dans le pays. Ibrahim a été détenu pendant un mois sans inculpation, mais a été plus tard accusé avec la victime "d’insulte aux forces de sécurité de l'Etat". Au début du mois, un tribunal régional à Mogadiscio a reconnu les deux coupables et les a condamnés à un an d’emprisonnement.

Précédent ... 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 | 181-210 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/